Changer le monde

Maxim a posé sa candidature pour devenir coopérant-volontaire auprès de Cuso International parce qu’il voulait changer le monde. « Je voulais travailler dans un environnement dynamique, partager mon expérience avec les gens et apprendre, tout en contribuant à ma mesure à bâtir un monde meilleur pour les générations futures », explique-t-il.

Son expérience professionnelle dans un Carrefour jeunesse emploi et sa formation en psychologie, en criminologie et en coopération interculturelle l’ont amené à travailler pour un partenaire bolivien de Cuso International, le Centro de Jóvenes y Empleo de Sucre (officiellement, la Fundación Fautapo). « Je connaissais déjà la culture bolivienne, que j’adore, souligne-t-il. J’étais donc déterminé à donner aux Boliviens toutes les occasions possibles de bâtir la société dont ils rêvent. »

Pendant son séjour sur le terrain, Maxim a participé à différentes tâches, de l’évaluation de l’égalité femme-homme aux communications, en passant par le suivi et l’évaluation.
Maxim, qui collaborait étroitement avec l’équipe du Centre, a notamment participé à la création de modules de formation destinés aux employés et aux bénévoles de l’organisme. « J’ai essayé de concentrer mon énergie dans les tâches dont l’impact durerait longtemps après mon départ et qui aideraient le plus de jeunes possible à trouver un bon emploi. »

À ses yeux, le plus gratifiant fut de rencontrer de nouvelles personnes et de travailler avec des gens différents. « J’ai adoré avoir l’occasion d’apprendre à leurs côtés, de les comprendre et de les aider. Cette expérience m’a permis de créer des liens impérissables et m’a aidé à faire de moi une meilleure personne », ajoute-t-il.

En faisant de la coopération volontaire avec Cuso International, Maxim a amélioré la situation de la population locale. Mais ce n’est pas tout, car lui aussi en est ressorti grandi. « Mon expérience en Bolivie m’a transformé. Aujourd’hui, j’ai le sentiment d’avoir un but dans la vie, ainsi que de nouveaux outils pour atteindre mes objectifs », explique-t-il.

FAIRE UN DON POUR NOUS AIDER À ENVOYER D’AUTRES COOPÉRANTS-VOLONTAIRES SUR LE TERRAIN