Les futurs leaders camerounais

Les futurs leaders camerounais

Unblind se rappelle son arrivée à l’école secondaire où il a fait son affectation. Situé un peu au nord de Yaoundé, la capitale du Cameroun, le bâtiment de trois étages se dressait tel un arbre, au milieu de la forêt. La première chose qu’il a remarquée, c’est un groupe de jeunes vêtus d’une chemise d’un blanc éclatant, d’une cravate rouge et d’un uniforme bleu marine en train de jouer au basket-ball.

Au Cameroun, les jeunes rencontrent beaucoup d’obstacles personnels et professionnels. Le taux de chômage est trois fois plus élevé qu’au Canada et le manque d’éducation et de compétences professionnelles met des bâtons dans les roues de bien des jeunes. Il est d’autant plus urgent de retourner la situation que les jeunes constituent le plus grand groupe démographique dans ce pays. L’avenir du Cameroun repose sur les épaules de ces jeunes. L’éducation est un moyen puissant de réduire la pauvreté et les inégalités, mais les jeunes doivent d’abord avoir la motivation de poursuivre leurs études. C’est à ce moment qu’Unblind Tibbin, un coopérant-volontaire de Cuso International, entre en scène…

En tant qu’Afro-Canadien d’origine sierra-léonienne, Unblind cherchait un moyen de jouer un rôle positif dans la vie de jeunes Africains. Il a donc sauté sur l’occasion de faire de la coopération volontaire avec Cuso International, car il aimait notre approche horizontale et notre modèle de partenariat d’égal à égal avec des organismes locaux. Il aimait également notre stratégie pour encourager les membres de la diaspora africaine au Canada, dont il fait partie, à aller partager leurs compétences en Afrique.

À l’école où il travaillait, les enseignants et les administrateurs avaient remarqué un niveau de stress élevé et un manque d’engagement chez les étudiants. On lui a alors confié la mission de proposer de nouvelles idées pour éliminer les obstacles à la réussite scolaire.

Il a commencé par offrir des programmes alternatifs en complément aux cours réguliers. Il a notamment enseigné l’histoire de l’Afrique pour que les jeunes soient fiers de leur héritage. Unblind a d’ailleurs publié récemment ces enseignements dans son nouveau livre, intitulé African Ancestral Manuscript.

Unblind est fermement convaincu que la clé pour aider les jeunes Africains à s’épanouir est de lutter contre les stéréotypes concernant l’Afrique. Il était fermement convaincu que s’il avait eu plus de modèles positifs autour de lui quand il était jeune, il se serait senti plus interpellé par l’école. C’est pourquoi il a décidé d’introduire des textes afrocentristes dans le curriculum scolaire de ces jeunes.

Il a aussi collaboré avec les enseignants pour les aider à intégrer dans leurs matières des faits et des modèles africains positifs. Et ce fut un succès!

Christina Eboa, une étudiante de 14 ans, lui a notamment confié à quel point ces cours l’avaient influencée et l’avaient aidée à réaliser que tout était possible.

L’école a rapidement commencé à offrir des séances d’orientation de carrière. Par ailleurs, Unblind a remarqué à quel point proposer des cours de langue supplémentaires ou des exercices de préparation des concours d’orthographe pouvait transformer les jeunes.

Nké Olinga est l’un des nombreux étudiants inspirants à qui Unblind a eu le privilège d’enseigner. C’était à la fois l’un des plus jeunes étudiants de l’école et l’un des plus enthousiastes! Il avait soif d’apprendre et venait à tous les ateliers offerts par Unblind. C’était un étudiant très intelligent, qui souhaitait réussir.

Avec l’aide d’Unblind, Nké a pu élargir ses horizons et acquérir les outils nécessaires pour réussir et devenir un leader dans sa communauté. On ne doute pas un seul instant qu’il réalisera son rêve de devenir journaliste. D’ailleurs, Unblind se trouve extrêmement fier d’avoir joué un rôle dans sa démarche et son apprentissage.

Or tout cela aurait été impossible sans nos généreux donateurs. C’est grâce à eux si nous avons pu offrir des cours stimulants aux étudiants, des cours qui les encouragent à poursuivre et à réussir leurs études. C’est aussi grâce à eux que les jeunes Camerounais ont la chance d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir des citoyens actifs, des leaders accomplis et des entrepreneurs ambitieux.

Comme le dit si bien Serge Nkomo, un collègue d’Unblind, « les futurs leaders du Cameroun feront partie de ce groupe de jeunes. Ils doivent avoir les bonnes connaissances pour diriger leur pays. »

Notre investissement dans l’avenir de ces étudiants est un investissement dans l’avenir du Cameroun et dans un monde exempt de pauvreté et d’inégalités.

Aux yeux d’Unblind, cette expérience est une réussite pour tout le monde et sur tous les plans.

Sa vie en a été complètement transformée. Il est d’ailleurs convaincu que cette expérience a fait de lui une meilleure personne. Il dit avoir beaucoup appris. Il souhaite maintenant mettre ses acquis à profit dans son travail de programmation et de développement communautaire auprès des jeunes à risques à Toronto.

Ses collègues camerounais, pour leur part, ont acquis de nouvelles compétences professionnelles et une vision plus vaste de l’enseignement, ce qui les aidera à bâtir des programmes scolaires solides qui permettront à leurs étudiants de s’épanouir.

Plus important encore, cette expérience a permis de semer l’espoir et l’inspiration dans le cœur des étudiants de cette école camerounaise.

Ensemble, nous avons construit une fondation solide qui permettra à ces jeunes de devenir de grands leaders et de posséder les stratégies nécessaires pour assurer leur autonomisation et celle de leur communauté et de leur Nation.

Nous espérons de tout cœur que vous ferez un don sans tarder pour nous aider à envoyer notre prochaine cohorte de coopérants-volontaires sur le terrain, où ils participeront à des projets porteurs et novateurs.