Le site Web sur l’égalité homme-femme : un véritable outil de changement des mentalités et des comportements au Honduras

Le site Web sur l’égalité homme-femme : un véritable outil de changement des mentalités et des comportements au Honduras

Douglas Ortega est bien placé pour comprendre les conséquences du « machisme », cette culture de la dominance masculine et de l’asservissement des femmes omniprésente dans les sociétés latino-américaines.

Originaire de Colombie, Douglas immigre au Canada en 2006. En 2019-2020, il part quelques mois au Honduras comme coopérant-volontaire de Cuso International. Dans bien des pays, explique-t-il, le machisme peut devenir une force destructrice qui perpétue un cercle vicieux de dépendances, de problèmes de santé mentale et de violence faite aux femmes.

« Au Honduras, les emplois se font rares et l’économie a été plombée par la pandémie et les catastrophes naturelles. Les gens sont donc de plus en plus pauvres et l’on observe une augmentation de la violence faite aux femmes », souligne Douglas, qui a une formation en communication et en marketing.

En tant que coopérant-volontaire de Cuso, Douglas était heureux de mettre la main à la pâte pour réduire les inégalités entre les sexes au Honduras. D’autant plus que ces inégalités ont des conséquences sur tous les aspects de la vie des femmes. Pendant son affectation, il a travaillé avec une équipe de l’Observatorio Nacional de Género (ONAG) pour concevoir un site Web dressant le portrait des inégalités entre les hommes et les femmes à l’aide de données statistiques et d’informations exactes et fiables sur la situation au Honduras. Le site Web a été lancé en novembre 2021.

« Le site Web de l’ONAG est le premier site officiel à présenter des statistiques sur les femmes et les genres, précise Karen Pavón, représentante de pays de Cuso au Honduras. C’est important d’avoir des données sur les femmes et les genres lors de la conception de projets, de programmes et d’activités ciblées. Offrir cet outil à la population permet de créer des projets mieux conçus et plus efficaces, qui contribueront à l’amélioration des conditions de vie des Honduriennes. »

Le site Web, qui fait ressortir les inégalités dans des secteurs comme l’éducation, la santé et le marché du travail, contiendra bientôt des statistiques sur la violence faite aux femmes, renchérit Karen. Cette information facilitera le suivi de la conformité aux engagements nationaux et internationaux concernant les droits des femmes et l’égalité homme-femme, en plus d’orienter la prise de décisions dans le secteur privé et public.

Douglas a recueilli de l’information auprès d’organismes et de ministères honduriens, comme le ministère de la Justice, afin d’obtenir des données exactes pour le site Web. Son affectation a malheureusement été interrompue par la pandémie de COVID-19 en 2020. Plusieurs mois plus tard, il a pu reprendre ses activités à distance.

« Je suis très heureux de voir le projet mené à terme. C’est un outil de communication tellement efficace, souligne Douglas. Je pense que l’éducation est la clé de toute transformation. C’est la seule façon de changer les mentalités et les comportements. »

L’ONAG est une initiative de l’Instituto Nacional de la Mujer (INAM) du Honduras, avec le soutien technique et financier de Cuso, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Programme des Nations Unies pour le développement. L’ONAG a été créé pour répondre au besoin criant d’outils interactifs, évolutifs et aisément accessibles où l’on peut obtenir de l’information et des données exactes, fiables et concises sur les inégalités entre les femmes et les hommes au Honduras.