Journée internationale de la femme : des modèles d’entraide internationale au féminin

Pour la Journée internationale de la femme, Cuso International tient à souligner le travail de ses volontaires et de ses partenaires, qui s’efforcent jour après jour d’améliorer la vie de milliers de femmes et d’enfants partout sur la planète. Caroline MacIsaac, une jeune Néo-Brunswickoise de 21 ans qui vit actuellement en Nouvelle-Écosse, est l’une d’entre elles. Elle partage actuellement son expertise avec un organisme guyanais dont la mission consiste à outiller et autonomiser les jeunes femmes.

C’est justement dans cet esprit – s’autonomiser et s’outiller pour l’avenir – que cette jeune diplômée de l’Université du Nouveau-Brunswick a décidé de faire un stage avec Cuso International auprès de Women Across Differences, un organisme guyanais qui vient en aide aux femmes et aux mères-adolescentes et qui défend leurs droits.

Caroline collabore actuellement avec Women Across Differences à l’élaboration de stratégies de plaidoyer dans le but d’aider les jeunes mères à obtenir des services de planification familiale. Elle travaille également avec le groupe Young Mothers for Change afin de diminuer le taux de grossesse chez les adolescentes et de réduire la discrimination subie par les jeunes mères.

« Le Guyana a désespérément besoin d’améliorer l’accès à l’éducation et à des soins de santé de qualité pour les mères-adolescentes, souligne Caroline. Nous avons commencé notre programme complet d’autonomisation des mères-adolescentes (âgées de 13 à 16 ans) la semaine dernière. Nous pouvions accepter 30 jeunes filles, alors qu’un seul organisme local nous avait fourni une liste de 112 adolescentes admissibles! »

Avant de postuler pour le stage de six mois du Programme de stages internationaux pour les jeunes, Caroline n’avait jamais entendu parler du au Guyana, ce petit pays d’Amérique du Sud qui fait partie de la région caraïbéenne, même s’il est situé sur le continent.

« À la fin de mes études, j’ai commencé à chercher des possibilités pour appliquer mes compétences dans la vraie vie. C’est mon père qui m’a parlé de Cuso International et de son programme de stage, précise Caroline. Les stages et les affectations de Cuso International offrent une occasion unique de faire du développement international tout en assurant la viabilité à long terme de notre travail. »

Lorsqu’elle a lu la description de ce stage de six mois au Guyana, Caroline s’est dit que son expertise et ses études en leadership et en développement international seraient un atout précieux.

Elle fait partie des 35 jeunes professionnels canadiens sélectionnés avec soin pour participer au Programme de stages internationaux pour les jeunes. Ce programme très couru est financé par Affaires mondiales Canada dans le cadre d’une entente de deux ans qui se terminera le 31 mars. Il donne l’occasion à de jeunes professionnels d’acquérir de l’expérience de travail en participant à des projets majeurs dans des pays en développement. D’autres stagiaires sont d’ailleurs partis prêter main-forte au Cameroun, au Laos, au Nicaragua et au Pérou.

Quand on lui demande de décrire son expérience de travail auprès d’un organisme dans un pays en développement dans le but d’aider des femmes à devenir plus autosuffisantes et résilientes, Caroline répond qu’il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint. Elle a d’ailleurs décidé de poursuivre la course en restant un mois de plus sur le terrain, et espère avoir la chance de retourner dans la région par la suite.

FAIRE UN DON POUR NOUS AIDER À ENVOYER D’AUTRES COOPÉRANTS-VOLONTAIRES SUR LE TERRAIN