L’union fait la force : la lutte pour les droits des femmes au Pérou

Pays Pérou
Secteur d’intervention

À Lima, au Pérou, une femme est assassinée tous les deux jours. Julia aurait pu être l’une d’entre elles sans le secours de Cuso International et son partenaire, le Movimiento Manuela Ramos (MMR), qui lutte contre la violence faite aux femmes.

Julia a grandi dans un milieu marqué par la violence. Son foyer n’a jamais été un refuge. Son histoire est à donner des cauchemars. Une situation malheureusement très courante chez les Péruviennes.

D’après les statistiques nationales, plus de 68 % des Péruviennes de 15 à 49 ans rapportent avoir subi de la violence sexiste en 2016. Plusieurs facteurs contribuent à ce triste bilan : le déséquilibre des relations de pouvoir entre les hommes et les femmes, les stéréotypes socioculturels axés sur la dominance masculine et la grande tolérance à l’égard de la violence, par exemple.

Et ces statistiques ne font que croître depuis le début de la pandémie de COVID-19. Les femmes sont affectées de façon disproportionnée par toutes les catastrophes, et cette pandémie ne fait pas exception. Les femmes sont plus susceptibles d’occuper un emploi précaire, d’avoir à faire des choix difficiles entre leur gagne-pain et leurs enfants et de subir de la violence conjugale.

« Si une société souhaite aller de l’avant, elle ne peut laisser la moitié de la population en situation d’infériorité ou d’inégalité », souligne Gloria Nieto, une ancienne coopérante-volontaire de Cuso International auprès du MMR.

Avant de découvrir le MMR, Julia ne savait pas qu’elle n’était pas responsable de ce qu’elle avait subi. Mais grâce au soutien des autres femmes du MMR, elle est sur la voie de la guérison. Julia est maintenant une ardente défenseure des droits des femmes. Elle est d’ailleurs bénévole au MMR afin de venir à son tour en aide à des jeunes femmes.

« Les femmes comme Julia sont de plus en plus fortes et déterminées. L’égalité entre les sexes s’accélère, entraînant des changements plus que bienvenus dans son sillage, explique Patricia Perez-Coutts, présidente du conseil d’administration de Cuso International. Mais il reste encore beaucoup à faire. Nous devons atteindre encore plus de femmes. »

C’est pour cette raison que Cuso International et le MMR collaborent pour faire entendre la voix des femmes et leur donner les outils pour exiger l’égalité des chances, l’égalité des droits et une vie exempte de violence.

Julia est l’une des centaines de femmes qui participent à des ateliers et à de la formation technique en vue de contribuer à l’égalité entre les sexes. Avec les compétences nécessaires, un univers de possibles et d’espoir s’offrira à elles.

Vous pouvez aider plus de femmes à recevoir une aide plus que nécessaire en faisant un don au nom de Julia dès aujourd’hui. Votre aide est plus cruciale que jamais en cette période de pandémie.

Faire un don