CUSO INTERNATIONAL ET SES PARTENAIRES DU MYANMAR CÉLÈBRENT LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES BÉNÉVOLES

CUSO INTERNATIONAL ET SES PARTENAIRES DU MYANMAR CÉLÈBRENT LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES BÉNÉVOLES

Yangon, 5 décembre 2015 – Cuso International et ses partenaires birmans rendent hommage aux coopérants-volontaires, aux bénévoles et à leur incroyable contribution dans ce pays. La Journée internationale des bénévoles a été soulignée avec un festival tenu dans le parc Kandawgyi, à Yangon. Organisé par Cuso International, les Volontaires des Nations Unies (VNU), le Youth Volunteers’ Network de Yangon, l’Australian Volunteers International (AVI), le Karaweik Garden et le DM-4, le festival a réuni des organismes de différents secteurs (éducation, services sociaux, santé, etc.) résolus à faire connaître leur mission à des bénévoles potentiels.

Cuso International, VNU et Searchers-Myanmar ont également présenté les résultats de leurs plus récentes recherches sur le bénévolat au Myanmar. Il existe une longue tradition de bénévolat dans ce pays, où des hommes et des femmes de tous âges et de tous les groupes ethniques contribuent généreusement à la société. Bon nombre d’entre eux sont simplement motivés par l’altruisme et leur foi, qui les amènent à redonner à la communauté de différentes façons.

Alors que les Birmans sont prêts à donner de leur temps pour aider leurs concitoyens et que leur pays se relève doucement d’un isolement quasi total ayant ralenti son développement, le Myanmar entre dans une nouvelle ère avec l’élection du parti d’Aung San Suu Kyi . Or, l’expertise technique nécessaire pour renforcer les organismes fait cruellement défaut. Cuso International s’efforce donc de répondre aux besoins les plus criants en envoyant des coopérants-volontaires sur le terrain, des Canadiens et des Canadiennes déterminés à partager leurs connaissances et leurs compétences avec des organismes locaux. Anne et Andy Joyce font partie du premier contingent de coopérants-volontaires de Cuso International, arrivé au Myanmar en 2014.

« La récente élection a mis le Myanmar sur la voie d’un véritable changement, constate Anne Joyce. Bien des ONG locales sont conscientes d’avoir la chance unique de “bien faire les choses”, puisqu’elles peuvent tirer de précieuses leçons des erreurs commises dans les pays voisins. Leur pays n’a connu pratiquement aucun développement touristique et commercial depuis 50 ans. L’un de ses plus gros problèmes est son énorme déficit en matière de capital humain. Le manque de professionnels qualifiés dans tous les secteurs d’activité en fait un lieu d’affectation idéal pour les coopérants-volontaires de Cuso International qui souhaitent travailler avec la population locale pour former une main-d’œuvre capable de relever les défis du pays. Le Myanmar est riche du point de vue historique et culturel, et ses citoyens sont déterminés à lui faire occuper la place qu’il mérite à l’échelle internationale. »

Cuso International est fier de collaborer avec des organismes tels que le Gender Equality Network, le Network Activities Group et l’Education Initiatives. Nos programmes contribueront à reconstruire la société civile et à définir la participation des citoyens dans cette démocratie naissante. Nos coopérants-volontaires participeront également à des projets de développement de moyens de subsistance durables, tout en favorisant la croissance responsable de petites entreprises, l’inclusion sociale et l’égalité homme-femme. Malgré les changements positifs survenus au Myanmar ces dernières années, y compris l’élection du mois dernier, le taux de violence faite aux femmes reste élevé et plus de 10 millions de personnes vivent encore dans la pauvreté. Cuso International cherche actuellement à recruter des coopérants-volontaires qualifiés afin de soutenir les efforts dans ce domaine.