Améliorer les services de santé pour Pelida et sa famille

Pelida Shinga vit à Kalenga, une région rurale tanzanienne. Lorsque cette mère de trois enfants est tombée enceinte, elle n’a réussi à avoir les quatre rencontres de suivi prénatal recommandées qu’aux derniers mois de sa grossesse. Lorsqu’elle a enfin eu son échographie, elle a appris qu’elle portait des jumeaux. Quand les contractions ont commencé, on lui a conseillé de parcourir les 20 kilomètres qui la séparaient de Kigoma pour se rendre à l’hôpital régional de Maweni en raison des risques de complications. Ses trois enfants sont restés à la maison avec ses proches.

Pelida a donné naissance à une magnifique petite fille, nommée Kulwa. Malheureusement, sa sœur jumelle n’a pas survécu. Peu de temps après leur retour à la maison, Pelida a dû retourner à l’hôpital avec sa fille, qui avait des poussées de fièvre et des éruptions cutanées. Pelida a fait pas moins de trois aller-retours avec son noveauné pour recevoir les soins nécessaires.

Malheureusement, ces histoires sont légion en Afrique. Des dizaines de milliers de femmes et d’enfants souffrent de l’inaccessibilité ou de l’insuffisance de soins de santé. Des soins qui ne réussissent pas à prévenir les problèmes et à guérir des maladies qui sont pourtant faciles à traiter.

Cuso International souhaite rendre les services de santé plus accessibles et à les rapprocher des femmes, des enfants et des familles afin qu’ils puissent obtenir les soins nécessaires au moment opportun.

Dans la Tanzanie natale de Pelida, nous collaborons avec le service régional de santé de Kigoma pour introduire l’utilisation de technologies à faible coût, comme la liste de contrôle pour le triage des nouveau-nés et les échographes portatifs. Ces appareils, qui requièrent peu d’entretien et qui peuvent être utilisés par des travailleurs de la santé sans formation technique, conviennent même aux endroits où l’électricité se fait rare.

Une mère qui travaille contribue à l’économie et peut offrir des soins de santé et une éducation à ses enfants. Une adolescente qui a accès à des services de planification familiale a plus de chance de poursuivre ses études, de retarder son mariage et de gagner un bon revenu. Or ces retombées sociales et économiques reposent sur un accès à des soins de santé de qualité.

FAIRE UN DON POUR NOUS AIDER À ENVOYER D’AUTRES COOPÉRANTS-VOLONTAIRES SUR LE TERRAIN