Cuso International lance un projet d’intervention rapide COVID-19 au Cameroun

Les élèves receptionnant le dispositif de lavage de main au Lycée de Pouma.

Yaoundé (Cameroun) — La pandémie COVID-19 gagne du terrain dans les régions éloignées du Cameroun qui vient de passer à 18 000 cas positifs de coronavirus. Avec un faible accès aux services de santé officiels, au matériel médical ou aux ressources préventives, une autre éclosion risque de se produise. Pour devancer ce risque, Cuso International a lancé un projet d’intervention rapide visant les domaines où les besoins sont les plus criants.

Grâce au financement et au soutien du Fonds canadien d’initiatives locales, géré par le Haut‑commissariat du Canada à Yaoundé, ce projet aidera les collectivités des régions du Centre, du littoral, du sud et de l’est du Cameroun à aplanir la courbe.

« L’approche d’intervention est axée sur les femmes qui traditionnellement ont moins accès à l’information et qui, en raison de leur mobilité à l’extérieur de leur foyer à la recherche de subsistance, courent un risque élevé de contracter la maladie », a déclaré Ginette Sindeu, responsable du programme Cuso au Cameroun. « La sensibilisation aux langues locales par des visites de porte à porte et dans les centres d’autonomisation des femmes augmentera les chances pour les femmes d’avoir accès à une information de qualité. »

Quatre centres d’autonomisation des femmes seront directement impliqués. Cuso distribue des trousses d’hygiène et de protection aux travailleurs de la santé ainsi qu’aux centres, aux familles et aux écoles.

« De nombreuses personnes parmi le personnel infirmier et les professionnels de la santé ont contracté le virus en traitant des patients sans protection, car la plupart des établissements de santé n’ont pas d’équipement de protection », a déclaré Sindeu.

Des femmes de la région sont embauchées et formées pour fabriquer les trousses de protection, ce qui permet de poursuivre la distribution tout au long du projet et après son achèvement.

« La formation pour la fabrication de trousse de prévention — masques et savons — dans les centres pour femmes contribuera non seulement à l’autonomisation économique des femmes, mais les impliquera également dans le plan d’intervention contre la maladie », a déclaré Sindeu. « Très souvent responsables de leurs ménages en ce qui concerne la santé, ces femmes seront en mesure de partager leurs connaissances sur la COVID-19 au sein de leurs ménages et agiront en tant qu’agentes à l’information et à la diffusion dans leurs localités. »

Cuso dirige la formation des travailleurs de santé communautaire, des membres des communautés, des organisations partenaires, des animateurs de radio et des écoles sur la prévention, les symptômes et les conséquences de la COVID-19.

LIRE LA SUITE : Aplatir la courbe au Cameroun

-30-

À propos de Cuso International

Cuso International est un organisme sans but lucratif qui s’est donné pour mission de mettre fin à la pauvreté et aux inégalités. Cuso International travaille de concert avec ses partenaires locaux pour maximiser leur impact en matière d’égalité entre les genres, d’autonomisation des femmes et des filles et de débouchés économiques pour les jeunes. Rendez-vous à cusointernational.org pour constater l’ampleur des retombées du travail de Cuso International.

Contacts médias

Pour obtenir une entrevue ou pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Ginette Sindeu, chargée de programme | Yaoundé, Cameroun
ginette.sindeu@cusointernational.org | +237 696 84 99 12

Jessica Cunha, agente des communications | Ottawa, Canada
jessica.cunha@cusointernational.org | 613-829-7445 poste 346 | +1-888-434-2876 poste 346