Coup de main pour les soins de santé en Tanzanie

Pays Tanzanie
Secteur d’intervention
Dr Bruce in Tanzania

Des maladies courantes fauchent de jeunes enfants dans les villages éloignés, où l’accès à des soins de santé de qualité est limité 

Tous les matins, une longue file de parents accompagnés de leurs enfants malades se forme à l’extérieur de l’hôpital régional de Maweni, à Kigoma, en Tanzanie. La plupart d’entre eux sont atteints de maladies courantes (malaria, diarrhée, infection ou malnutrition), qui fauchent encore trop de jeunes vies dans les villages éloignés, où l’accès à des soins de santé de qualité est limité. 

Tous les membres du personnel hospitalier font de leur mieux pour examiner et traiter chaque enfant, mais ils sont débordés et manquent de ressources. Les infirmières comme Nuru Ndijuye doivent donc prescrire des médicaments, exécuter des manœuvres de réanimation et gérer des patients extrêmement malades avec une supervision minimale d’un médecin.

C’est pourquoi Cuso International envoie des coopérants-volontaires qualifiés comme le Dr D’Souza pour travailler avec Nuru et ses collègues dans les services de néonatalogie et de pédiatrie. 

« Les infirmières de l’hôpital régional de Maweni doivent poser des gestes réservés à la profession médicale en raison de la grande pénurie de médecins dans les régions rurales tanzaniennes, explique Dr Bruce, comme l’appelait le personnel de l’hôpital de Maweni. Or, même ces infatigables infirmières ne suffisent pas à la tâche en raison du flux constant d’enfants extrêmement malades qui arrivent à l’hôpital jour après jour. » 

En partageant son savoir-faire, le Dr D’Souza a amélioré les compétences cliniques du personnel médical et infirmier pour qu’il réponde plus efficacement aux besoins des enfants. Et cet apprentissage fut mutuel. Dr Bruce a beaucoup appris des infirmières sur l’art de prodiguer des soins dans une autre culture et dans un hôpital où l’espace et les ressources se font rares. 

« J’ai eu la grande chance d’être entouré d’une équipe d’infirmières talentueuses et travaillantes. Plus nous collaborions, plus je découvrais à quel point je pouvais compter sur elles, souligne-t-il. Les infirmières tanzaniennes ne sont pas les seules à être devenues de meilleures soignantes grâce à notre collaboration. » 

Devant son expertise et son sens du leadership, l’hôpital a décidé de nommer Nuru responsable de la formation pour s’assurer d’avoir un personnel hospitalier plus qualifié. 

«Elle a d’excellentes connaissances et compétences cliniques, sans oublier une capacité admirable de conserver son sang-froid dans les situations les plus difficiles de la vie quotidienne d’un hôpital en manque de ressources, souligne Dr Bruce. J’ai donc été heureux d’apprendre qu’on l’avait nommée responsable de la formation au sein de l’hôpital. Elle pourra ainsi transmettre ses compétences exceptionnelles. » 

La formation qu’il a donnée dans cet hôpital a rappelé au Dr Bruce l’un des principes fondamentaux du travail de Cuso International : l’acquisition de connaissances peut mener loin. En fait, cela peut faire la différence entre sauver une vie ou la perdre. 

Depuis 2015, Cuso International a envoyé près de 20 professionnels de la santé comme le Dr Bruce effectuer des affectations à long terme auprès de ses partenaires tanzaniens. Vous pouvez nous aider à faire en sorte que plus d’infirmières comme Nuru aient accès à la formation et aux compétences dont elles ont besoin. Cliquez ici pour savoir comment.