Un coup de main aux soins de santé en Tanzanie

Pays Tanzanie
Secteur d’intervention
Dr Bruce in Tanzania

Chaque matin, une longue file se forme aux portes de l’hôpital Maweni de Kigoma, en Tanzanie : des parents accompagnent leurs enfants qui souffrent généralement de paludisme, de diarrhée, de malnutrition ou d’une infection. Il s’agit là de maladies courantes, pourtant responsables du décès de nombreux enfants des zones rurales reculées où l’accès à des soins de qualité est limité.

À Maweni, tous les membres du personnel font de leur mieux pour examiner et traiter chaque enfant de la file d’attente mais ils sont débordés et manquent de ressources. La forte pénurie de médecins dans les zones rurales comme Kigoma oblige l’infirmière Nuru Ndijuye et ses consœurs à aller au-delà de l’appel du devoir : prescrire des traitements, effectuer une réanimation et gérer des patients très malades sans beaucoup d’aide d’un médecin.

Voilà pourquoi Cuso International envoie des coopérants-volontaires qualifiés comme le Dr Bruce D’Souza pour travailler avec Nuru et ses collègues dans les services de néonatalogie et de pédiatrie. En partageant ses connaissances, le Dr D’Souza a amélioré les compétences cliniques des infirmières afin qu’elles puissent répondre plus efficacement aux besoins des enfants.

Mais en fait l’apprentissage s’est fait dans les deux sens car le médecin a aussi appris des infirmières comment prodiguer des soins dans une culture différente et dans un petit hôpital sans grandes ressources. Les éléments nécessaires aux soins de base comme les préparations pour nourrissons et les incubateurs manquent et certains des médicaments utilisés ne sont plus donnés aux nourrissons en Amérique du Nord depuis plus de 50 ans.

« J’ai eu beaucoup de chance d’être entouré d’infirmières polyvalentes et travailleuses; et au fur et à mesure de notre collaboration, j’en suis venu à compter sur elles », a déclaré le Dr D’Souza.

L’infirmière chef de Maweni, Nuru, a fortement influencé le Dr D’Souza. Ce dernier a non seulement été impressionné et même inspiré par ses excellentes connaissances et ses compétences cliniques, mais aussi par son froid dans les situations critiques qui surviennent jour et nuit à l’hôpital.

En raison de sa compétence et de son leadership, Nuru a été nommée formatrice en soins infirmiers afin de transmettre ses connaissances et de contribuer à accroître, à long terme, le nombre des travailleurs de la santé.

Au cours de ses deux dernières semaines de coopération volontaire, le Dr D’ Souza a enseigné la réanimation néonatale au personnel des petites cliniques de Kigoma. Ces prestataires de soins de santé primaires assurent les services de première ligne en santé maternelle et infantile; leur rôle est essentiel à la survie des bébés. Beaucoup de mères qui ne peuvent se rendre à l’hôpital Maweni comptent sur ces intervenants pour accoucher en toute sécurité.

La formation de ces professionnels de la santé a rappelé au Dr Bruce D’Souza l’un des principes de base du travail de Cuso International : dans les communautés défavorisées, la moindre connaissance représente beaucoup car elle peut amener à sauver une vie ou à la perdre.

Nous espérons de tout cœur que vous ferez un don sans tarder pour nous aider à envoyer notre prochaine cohorte de coopérants-volontaires sur le terrain, où ils participeront à des projets porteurs et novateurs.