Entreprise florissante en Bolivie : Des entrepreneures autochtones transforment des plantes en une source de revenus

Pays Bolivie
Secteur d’intervention
Sharing Skills

Les ancêtres de Felicidad ont utilisé les plantes locales pour se nourrir et se soigner pendant des générations. Aujourd’hui, ce savoir-faire ancestral annonce un avenir meilleur pour Felicidad et ses collègues.

Avec l’aide de coopérantes-volontaires de Cuso International, elles apprennent à faire croître leur entreprise, notamment en découvrant comment commercialiser et vendre leurs produits, de leurs teintures de plante à leurs shampoings. 

Felicidad est membre de l’APAMA (Asociación de Pequeñas Productoras Agropecuarias y Artesanales del Municipio de Alcalá), une coopérative de femmes autochtones spécialisée en production de médicaments traditionnels.

Située dans le village d’Alcalá, l’APAMA est une source de formation en leadership et de développement des compétences pour les villageoises de la région depuis plus de 15 ans. 

Grâce à la coopérative, les femmes s’entraident et échangent leurs savoirs afin d’augmenter leurs ventes, de maximiser leur production et de développer leur sens des affaires.  

« La coopérative est importante pour ces femmes pour plusieurs raisons. La plus importante, bien avant les avantages économiques qu’elles en tirent, c’est la possibilité de socialisation, souligne Chelsey Berendse, une phytothérapeute clinicienne de Winnipeg. Les femmes ont hâte aux rencontres mensuelles, qui leur permettent de rire et de discuter tout en cueillant des plantes. » 

ChristinaTellez, de Halifax, s’est jointe aux efforts de Chelsey. Chelsey était conseillère en extraction de plantes médicinales, tandis que Christina était conseillère en entrepreneuriat.

« J’ai constaté à quel point un petit coup de pouce pouvait aideces femmes à s’épanouir, souligne Christina. Elles sont déterminées à améliorer les conditions de vie de leur famille. Elles se lèvent à l’aube pour cuisiner et faire le ménage. Elles s’occupent des enfants, du potager et des animaux d’élevage. Malgré tout, elles marchent pendant des heures pour se rendre à la coopérative. » 

Les femmes font des teintures à base de camomille et de propolis. Elles fabriquent des onguents pour les douleurs articulaires et la congestion pulmonaire, ainsi que des aérosols et des rince-bouches médicinaux. Elles comptent une compagnie pharmaceutique parmi leurs clients.

Elles impliquent aussi leurs filles dans leur entreprise afin que la jeune génération ait une source de revenus et soit indépendante. 

« Elles réussissent à faire survivre leur coopérative et sont fières de ce qu’elles accomplissent ensemble, souligne Christina. Les femmes de l’APAMA se donnent entièrement à leur projet. » 

Cuso International envoie des coopérants-volontaires en Bolivie depuis 1965. À ce jour, plus de 500 coopérants-volontaires ont collaboré avec des partenaires des quatre coins de la Bolivie. Vous pouvez nous aider à faire en sorte que les femmes comme Felicidad et les associations comme APAMA aient accès aux compétences nécessaires pour grandir et prospérer. Cliquez ici pour savoir comment.