Conseiller(ère) en communication et mobilisation des ressources

Emplacement Cameroun

Date de début Sep – Nov 2019 (flexible)

Durée de l’affectation 7 Mois

Exigences linguistiques Français

Français Lecture: Niveau 5, Écriture: Niveau 5, Oral: Niveau 5

Exigences Linguistiques: http://cusointernational.org/fr/languageratingscale

Ouvert aux citoyens canadiens et aux résidents permanents du Canada seulement

Rôle du coopérant-volontaire

 

Vous etes passioné par la communication, la recherche de fonds, la rédaction de projets et souhaitez travailler à rétablir l'égalité et l'inclusion sociale? Ceci est une opportunité unique pour vous!

En tant que Conseiller(ère) en communication et mobilisation des ressources, vous travaillerez avec la Fondation pour l'Environnement et le Développement au Cameroun. Vos tâches quotidiennes incluront la recherche de financements, l'entretien des relations avec les bailleurs de fonds, ainsi que faciliter la production du bulletin interne de communication.

Postulez pour ce rôle et ensemble, faisons une différence!

Le/la cooperant(e)-volontaire devra mener les activités suivantes:

-Identification des opportunités de financement

-Participer à l’identification de nouveaux bailleurs de fonds

-Organiser les runions d'information des bailleurs pour presenter les initiatives de la FEDEC

-Rediger les notes conceptuelles suivant les appels a proposition

-Travailler de façon participative à l’élaboration de tous des notes conceptuelles et les outils de mobilisation des ressources et de communication

Compétences académiques essentielles:

Diplôme en développement international, en gestion de projet, ou dans tout autre domaine connexe.

Expérience / Compétences professionnelles essentiels:

-Au moins 5 années d’expérience professionnelle en

- Capacité à travailler dans des contextes interculturels.
- Mobilisation de ressources et/ou relations publiques

- Bonne connaissance des mécanismes de coopération
- Bonne connaissance des organisation donateur

 

À propos de Cuso International et de notre partenaire

 

Cuso International

Cuso International est un organisme de développement international ayant pour mission de réduire la pauvreté et les inégalités avec le concours de ses coopérants-volontaires hautement qualifiés, de ses partenaires locaux et de ses généreux donateurs. Chaque année, nous mobilisons des centaines de coopérants-volontaires professionnels qui travaillent en collaboration avec nos partenaires locaux basés en Afrique, en Asie, en Amérique latine, dans les Caraïbes, et au Canada afin d’apporter des changements positifs et durables. Fondé en 1961, Cuso International s’engage à résoudre les questions de développement les plus pressantes.

 

Fondation pour l'Environnement et le Développement au Cameroun

-La Fondation pour l’Environnement et le Développement au Cameroun (FEDEC) est un trust fund de droit néerlandais créé en mars 2001 et enregistré à la chambre de commerce de la Haye au Pays-Bas.
La FEDEC est une disposition du Plan de Gestion Environnementale (PGE) Vol. 4 (1999) pour le projet d’Oléoduc appuyée et soutenue par la Banque Mondiale, le Gouvernement du Cameroun et la Cameroon Oil Transport Company (opérateur de l’Oléoduc).
La FEDEC est reconnue d'utilité publique par décret N° 363 du 16 novembre 2001.
La vision de la FEDEC est de « Permettre aux programmes de compensation environnementale d’atteindre pleinement leurs objectifs par une utilisation optimale des fonds ».
A cet effet, elle a pour mission principale de fournir un soutien financier à long terme aux activités de conservation de la biodiversité et du développement durable des communautés locales du Cameroun par l’entremise d’une gestion financière des systèmes de compensations environnementales.
Cette mission prend donc principalement en compte deux volets :
• Un volet environnemental qui concerne la protection de la biodiversité et la lutte anti-braconnage dans les aires protégées ;
• Un volet social qui s’occupe de la promotion des populations locales touchées par les projets de développement.
De plus amples informations sont disponibles sur le site web : http://fedec.cm/

 

Termes et conditions

 

Les conditions d’affectation de Cuso International vous assurent un mode de vie sain et modeste qui vous permettra de travailler de façon efficace. Ce soutien financier, qui sert à couvrir les frais de subsistance de base sur le terrain, n’inclut ni les dépenses personnelles du coopérant-volontaire au pays (prêts, pension alimentaire, etc.) ni les produits de luxe pendant l’affectation (produits d’importation et voyages personnels, par exemple).

 

Soutien financier

- Allocation de subsistance mensuelle modeste (varie selon le pays d’affectation).

- Hébergement sur le terrain.

- Billet d’avion aller-retour, visa et permis de séjour.

- Assurance maladie, vaccins obligatoires et antipaludéens requis.

- Formation prédépart et orientation sur le terrain.

- Frais de déplacement et d’hébergement pour la fin de semaine de réintégration.

- Allocation modeste pour vos personnes à charge pour affectation de 12 mois et plus (Vol de retour, assurance médicale d'urgence, vaccinations).

- Programme d’aide aux employés (pendant et après l’affectation).

- Frais de déplacement et d’hébergement pour la formation prédépart et l’orientation sur le terrain (plus de détails ci-dessous).

- Nous offrons un vol de retour à votre pays de résidence ou une remise en argent si vous prolongez votre séjour d’au moins 6 mois après avoir complété une affectation de 12 mois.

 

Formation et orientation avant départ

Cuso International est très engagé dans la préparation de ses coopérants-volontaires. Suite à votre sélection, un conseillé en mobilisation de coopérants-volontaire sera mis à votre disposition pour vous guider tout au long du processus pré-départ. Vous participerez aussi à une formation qui est conçue pour maximiser votre compréhension de votre pays d’affectation et de la culture, pour vous aider à cibler et à planifier votre propre apprentissage, et pour vous aider à rester en santé et en sécurité durant votre affectation.

Aperçu du processus pré-départ :

1.Votre conseille(re) en mobilisation de coopérant-volontaire partagera avec vous tous les documents pré-départs ainsi que toute informations importantes relié à Cuso International et a votre lieu d’affectation

2.Séance d’information virtuelle sur la santé

3.Webinaire : Collecte de fonds 101

4.Formation pré-départ Compétences et habiletés pour travailler dans un contexte de développement.

 

Formation et apprentissage sur le terrain

Lorsque vous arriverez dans votre pays d’affectation, vous participerez à une Orientation pays qui prend appui sur la formation pré-départ. Cette séance sera facilitée par le bureau pays ou par l’organisation partenaire, et a une durée de 2 à 10 jours (dépendant du pays d’affectation). Dans certains pays, les coopérants-volontaires auront accès à des possibilités de formation linguistique continue. L’Orientation pays vous outille avec les compétences, les connaissances, et les renseignements spécifiques à votre pays d’affectation. En outre, le bureau pays ou notre partenaire local vous fournira un soutien continu jusqu’à la fin de votre affectation.

 

Collecte de fonds

Nous demandons aux coopérants-volontaires, peu importe la durée de leur affectation, de recueillir 2 000 $. Nous accompagnons tous nos coopérants-volontaires dans leurs démarches afin de les aider à atteindre leur objectif de collecte de fonds. Un coopérant-volontaire qui choisit de ne pas collecter de fonds ou qui n’atteint pas son objectif de financement pourra faire un don ponctuel ou adhérer à notre programme de dons mensuels pour soutenir notre mission.

 

Coopération volontaire virtuelle

En fonction de la nature de l’affectation, les coopérants-volontaires sont encouragés à fournir un soutien par voie électronique au partenaire local ou à Cuso International avant ou après l’affectation sur le terrain. Les coopérants-volontaires peuvent également demander à une personne faisant de la coopération volontaire virtuelle de les aider dans leur travail au cours de l’affectation.  

 

Résidence et citoyenneté

 

Résidence

La majorité des candidats de Cuso International résident au Canada au moment de leur candidature et du processus prédépart. Il arrive occasionnellement que nous recevions des candidatures de personnes qui résident à l’extérieur du Canada lorsqu’ils déposent leur dossier. Peu importe les circonstances, nous devons être en mesure de vous joindre aisément et rapidement à toutes les étapes du processus (de la date de votre candidature et à votre date d’affectation, le cas échéant).

Nous pourrions avoir besoin de votre passeport. De plus, nous devrons connaître votre lieu de résidence actuel et vos projets de voyage, si vous en avez. Vous devrez également pouvoir entrer au Canada sans restriction pendant cette période afin de pouvoir participer aux activités de formation, le cas échéant.

 

Citoyenneté

Quitter votre pays de résidence peut avoir des conséquences importantes sur votre statut de citoyenneté. Il est de votre responsabilité de vous informer auprès des autorités en matière d’immigration sur les conséquences que pourrait avoir un séjour au Canada dans le cadre des procédures prédépart (si vous vivez à l’extérieur du Canada) ou une absence de votre pays de résidence en raison d’une affectation dans un pays tiers.

En posant votre candidature, vous acceptez l’entière responsabilité de toute sanction ou conséquence que vos déplacements (pour la formation pré-départ, votre affectation sur le terrain ou tout autre déplacement dans le cadre de mandat avec Cuso International) pourraient avoir sur votre statut de citoyenneté, de résidence ou d’immigration.

Il vous revient de vérifier les conséquences et les implications qui s’appliquent à votre situation, bien sûr. Voici toutefois quelques cas de figure qui pourraient arriver:

- Si vous êtes résident permanent, vous pourriez devoir prendre certaines dispositions avec Immigration Canada avant votre départ. Ces dispositions vous permettront de quitter le Canada sans perdre votre statut de résident permanent. Sans ce genre d’entente, vous pourriez vous voir retirer votre statut de résident permanent.

- Si vous êtes citoyen d’un autre pays, y compris si vous êtes actuellement au Canada en vertu d’un visa, vous pourriez vous voir imposer des restrictions dans vos déplacements.